Le communiqué de presse envoyé aujourd’hui par la FEVIA (Fédération de l'industrie alimentaire belge) à l’occasion de la première évaluation de la Convention Alimentation Equilibrée, officialisée en 2016, révèle une réduction (moyenne pondérée) de 18% en sucres pour la catégorie des alternatives végétales aux produits laitiers par rapport à 2012.

Ce chiffre de 18% de réduction peut sembler étonnamment élevé, simplement parce que les produits végétaux contiennent déjà une quantité limitée de sucres.

Dans le calcul de la moyenne pondérée des sucres totaux, les volumes de vente sont pris en compte avec les sucres totaux en g/100g (ml) apportés par le produit. Cela signifie que plus les produits sans sucres sont vendus, plus le pourcentage de réduction est spectaculaire.

En se concentrant sur le développement de produits sans sucres, avec faible teneur en sucres ou réduits en sucres, combiné avec du marketing et des ventes ciblés, la moyenne pondérée de sucres dans les produits Alpro sur le marché belge a rapidement diminué et on a pu ainsi réaliser une réduction de 18% entre 2012-2016.

Alpro poursuit le développement de produits sans sucres, avec faible teneur en sucres ou réduits en sucres et réduit le taux de sucres dans les produits existants sans compromettre le goût et sans ajouter des édulcorants. Cet engagement a donné lieu à des changements concrets dans le réfrigérateur : prendre soins des gens et prendre soins de la planète vont de pair « One Planet. One Health. »