J'ai un emploi extrèmement varié et plein de défis m'offrant de nouvelles perspectives. Simplement fantastique!

Gerrit Nolf, Project Engineer

Je travaille depuis longtemps chez Alpro. J’ai commencé le 2 mai 1984 dans l’entreprise Alpro soya, encore inconnue à l’époque. Avec Annick Martens, qui a débuté en même temps que moi, nous avons bénéficié d’une visite-éclair de l’usine, située au Zuidkaai à Izegem.

J’ai commencé dans une fonction de production et comme c’était la récession, à l’époque, il était important d’avoir du travail. Après avoir commandé le SMF pendant quelques mois, je suis passé au remplissage avec le stérilisateur. J’étais curieux de savoir comment tout fonctionnait et au bout d’une année, je suis devenu technicien pour Alpro. À cette époque déjà, nous avons reçu une formation chez Tetra Pak Bruxelles, pendant 2 semaines, ce qui n’était pas si évident dans de nombreuses entreprises. Quelques nouveaux collègues étaient arrivés entre-temps. Paul Vanhauwere a ainsi fait son entrée au « service technique » (2 hommes !).

Alpro s’est développée, des machines ont été installées, renouvelées et automatisées, apportant à chaque fois leur lot de passionnantes nouveautés. Entre-temps, PLC et plus tard le PC, ont fait leur entrée, nous donnant ainsi l’occasion d’apprendre encore une fois de nouvelles choses.

La nouvelle usine de Wevelgem a été un grand pas, difficile. Les premières années n’ont pas été évidentes, mais nous sommes parvenus à réaliser l’objectif fixé. Alpro a poursuivi sa croissance.

 

En 2008, j’ai saisi une opportunité de changer de job et de passer à l’engineering. Un job très varié, avec de nombreux défis à relever, donnant de nouvelles perspectives : absolument génial. Je travaille maintenant depuis 7 ans comme Project Engineer et je suis toujours aussi passionné. J’adore encore venir travailler, chaque jour.

Qu’est-ce qui a le plus changé pour vous dans l’entreprise ces dernières années ?

Nous sommes passés du statut de petite usine-pilote avec une quinzaine de collaborateurs à celui de grande entreprise. Malheureusement, nous ne pouvons plus connaître tout le monde et les choses doivent se faire de manière un peu plus officielle pour que tout se déroule bien. Nous avons beaucoup appris depuis l’époque où Alpro n’était qu’une petite entreprise. Le plus grand changement : nous sommes devenus une grande entreprise et je suis fier d’avoir pu y contribuer.

 

Que pensez-vous de vos nouveaux collègues ? Vous avez des conseils pour eux ?

J’ai un groupe de collègues formidables et chacun aide là où il le peut. Une discussion saine et une dose d’humour assurent une bonne collaboration. Conseil : rester critique et tout prendre avec le sourire.