Fèves de soja

Bonne nouvelle pour la planète

Riz, fruits ou soja… nous sommes persuadés que nous devons augmenter la part du végétal dans notre alimentation. C’est bon pour notre santé, bien sûr. Mais pas seulement. C’est bon aussi pour la santé de notre planète.

En 1980, nous avions besoin d’1 planète.
1980
Aujourd’hui
2030

Plus avec moins

L’humanité dans son ensemble consomme bien plus que ce que la planète peut produire. Elle surexploite les ressources naturelles et celles-ci se raréfient. Aujourd’hui, nous consommons 1,5 fois ce que la planète peut produire.

Une empreinte légère

Directement issus de la nature, les boissons et les aliments végétaux sont bons pour vous et pour la planète. Mais, chez Alpro, nous pensons qu’il faut aller plus loin. Notre mission ? Tout faire pour réduire notre empreinte écologique. D’après nos estimations, entre 80 et 90 % du soja produit dans le monde sert à nourrir du bétail. Le soja sans OGM est pourtant un aliment idéal pour les humains : est-ce qu’il ne vaudrait pas mieux le consommer directement ?

Oh la vache

La fabrication de boissons et d’aliments à base de végétaux fait moins de mal à la planète – et du bien à votre corps.

Faire pousser

Nourrir le bétail

Produire la boisson

Moins de champs, d’eau et de CO2

Les boissons au soja d’Alpro nécessitent 2 fois moins de terre cultivée, 4 fois moins d’eau et produisent 2,5 fois moins de CO2 que le lait. Nous n’avons rien contre les vaches, mais les chiffres parlent d’eux-mêmes.

de soja
2.5x
moins de CO2
de lait
de soja
2x
moins de champs
de lait
de soja
4x
moins d’eau
de lait
Agriculteur tenant des fèves de soja dans ses mains dans un champ de soja

La durabilité, une seconde nature

Notre objectif ? Tout faire pour réduire notre empreinte écologique et adopter des principes de production durables et éco-responsables.