Alimentation végétale, la base d’une alimentation saine et équilbrée

Alimentation végétale, la base d’une alimentation saine et équilbrée

Les organismes de santé publique dans de nombreux pays - de même que diverses instances internationales comme l'Organisation mondiale de la santé (OMS) – nous encouragent tous à adopter de meilleures habitudes alimentaires pour une meilleure santé. Les principales priorités, du moins pour les populations d'Europe occidentale, consistent à réduire la consommation de sucres, de sel et de graisses et à augmenter la prise de fibres. Une alimentation végétale peut certainement y contribuer grâce à la place centrale qu'occupent dans ce cas des aliments comme le soja, les fruits, les légumes, les céréales complètes, les noix, les graines et les huiles végétales. Les caractéristiques nutritionnelles de ce mode d'alimentation (faible en graisses saturées, riche en acides gras insaturés et en fibres) sont supposées contribuer à une meilleure santé cardiaque et réduire le poids corporel ainsi que le taux de sucres dans le sang. Autrement dit, suivre une alimentation équilibrée avec davantage d'aliments d'origine végétale peut réduire le poids des maladies et allonger la vie en bonne santé. 

Pyramide alimentaire

L’alimentation végétale comme base pour chaque repas

La Pyramide alimentaire Food in Action, développée en collaboration avec le département Diététique de l’Institut Paul Lambin HE Vinci est un outil de référence pour aborder l’alimentation équilibrée. La pyramide alimentaire se doit de refléter l’état des connaissances scientifiques et d’être en phase avec les objectifs nutritionnels actuels. Elle insiste sur l’importance de consommer des aliments d'origine végétale pour promouvoir une alimentation saine et équilibrée. Les experts estimant que le fait d'augmenter les aliments d'origine végétale et de manger de plus petites quantités d'aliments d'origine animale serait bénéfique. La famille des produits laitiers s’ouvre aux alternatives végétales, à condition que ces dernières apportent suffisamment de calcium.

La nouvelle pyramide alimentaire de l’Institut flamand « Vlaams Instituut Gezond Leven » est également un outil de référence. Pour la première fois, l’accent est également mis sur la durabilité et l’environnement. L’alimentation n’est plus seulement une affaire de goût et de santé, elle a également un impact faible ou important sur l’environnement.

Le modèle recommande de réduire la consommation de produits d'origine animale, en particulier la viande rouge et la charcuterie, et d'utiliser davantage d’aliments d’origine végétale dans nos repas quotidiens. Ceci implique de consommer de plus grandes quantités de fruits, de légumes, de légumineuses, de noix et de céréales entières, ainsi que de veiller à ce que les aliments d’origine végétale constituent la base de tous les repas. La raison en est évidente : les aliments d’origine végétale sont un choix durable et sain.

Les produits à base de soja enrichis en calcium font toujours partie du nouveau modèle alimentaire, avec non seulement les boissons mais aussi des alternatives végétales au yaourt. Le modèle alimentaire repose sur une alimentation variée et équilibrée. Par exemple, les produits à base de soja enrichis en calcium sont repris à côté du lait et des yaourts, car ils fournissent des nutriments équivalents. En outre, les boissons enrichies en calcium à base de noix, de graines et de céréales - qui ne sont pas considérées comme des alternatives complètes à la boisson au soja ou au lait - ont également été incluses, car elles entrent également dans une alimentation végétale variée.

La règle commune à tous ces modèles est que le régime alimentaire doit inclure la consommation de grandes quantités d’aliments d’origine végétale. Les aliments végétaux contiennent plus de fibres, de vitamines et de minéraux et moins de matières grasses totales et saturées que les aliments d’origine végétale.  Les aliments d’origine animale, comme les viandes et les produits laitiers, représentent des segments de moindre importance dans ces modèles, mettant ainsi l’accent sur la nécessité de n’en consommer que des quantités modérées dans le cadre d’un régime alimentaire bon pour la santé et pour l’environnement.
Le nouveau modèle de l’Institut flamand « Vlaams Instituut Gezond Leven » est conforme aux nouveaux modèles alimentaires des Pays-Bas et du Royaume-Uni, qui mettent également l'accent sur une nutrition végétale plus durable (Schijf van Vijf et Eatwell Guide).

Références

  • La pyramide alimentaire - Belgique - Pyramide alimentaire Food in Action avec la collaboration de l’Institut Paul Lambin HE Vinci
  • Vlaams Instituut Gezond Leven, de nieuwe voedingsdriehoek, 2017
  • The plant based plan , Dr. Janice Harland, PHD en Lynne Garton, RD., 2015