• Presse
  • Premier soja flamand bientôt recolté

Premier soja flamand bientôt recolté

06/29/2017

Alpro, AVEVE, l'Institut de Recherche de l'Agriculture et de la Pêche (ILVO) ainsi que le Département de l'Agriculture et de la Pêche ont collaboré à la culture du soja destiné au secteur alimentaire en terre flamande. En Flandre, cinq agriculteurs font figure de pionniers et se sont lancés dans la culture professionnelle du soja. Leur récolte est estimée au total à 100 tonnes pour cette année.

Collaboration fructueuse

Les partenaires sont enchantés des succès engrangés sur les champs d'essai qui fournissent leurs premières livraisons de soja destiné à la consommation humaine. Dieter Peeters, Sales Manager Agriculture et Horticulture chez AVEVE: « Au sein du Groupe AVEVE, nous sommes fiers d'initier une nouvelle culture en Flandre et son expansion en Belgique. »

« Nous sommes particulièrement heureux de pouvoir affirmer que nous réussissons à transformer dans nos usines le soja flamand, riche en protéines de haute qualité, en produits végétaux grâce au partenariat solide noué entre l'ILVO, AVEVE, le département et bien sûr, les agriculteurs », ajoute Bernard Deryckere, General Manager Alpro. « La phase d'étude et la concertation dans cette nouvelle filière se sont déroulées de manière très efficace ».

Joke Schauvliege, ministre flamande de l'Environnement, de la Nature et de l'Agriculture, soutient ouvertement le projet. « En collaboration avec la KULeuven et Inagro, l'ILVO, initiateur du projet, a réalisé ces 4 dernières années une étude de grande envergure avec les moyens publics flamands de l'IWT sur les possibilités de la culture du soja dans nos conditions climatiques. Les résultats dépassent même les attentes. Le moment est venu de développer cette nouvelle culture en Flandre. »

Du soja flamand, un choix stratégique

Dieter Peeters, Sales Manager Agriculture et Horticulture chez AVEVE : « La culture du soja crée de nouvelles opportunités pour les agriculteurs locaux en proposant dans leurs plans de culture une culture intéressante, à la fois par son rendement financier et sa valeur ajoutée en termes de qualité du sol. En outre, la culture locale du soja réduisant considérablement la distance du champ à l'assiette, l’impact sur les kilomètres alimentaires s’avère résolument favorable. » 

Greet Vanderheyden, Sustainable Development Manager chez Alpro, corrobore cette affirmation. « Nous aspirons à réduire encore l'empreinte écologique des produits alimentaires et des boissons à base de soja. Le soja flamand cadre parfaitement dans notre choix stratégique visant à utiliser des fèves de soja non génétiquement modifiées.

En France, Alpro pousse même cette exigence plus loin en transformant exclusivement des fèves de soja français sur son site français. Chez Alpro, 50 % des fèves conventionnelles et 100 % des fèves biologiques sont actuellement achetées en Europe, principalement en France, mais aussi en Italie, en Autriche et aux Pays-Bas.

Joke Schauvliege, ministre flamande de l'Environnement, de la Nature et de l'Agriculture : « Ce projet représente une étape importante dans l'exécution du Deuxième Plan d'action flamand 'Sources protéiques alternatives', présenté l'an dernier : la création d'une filière intégrée locale, plus courte pour le soja, étayée et encadrée par des scientifiques et des experts, dans un souci de durabilité et de répartition équitable de la valeur ajoutée. »

Valeur ajoutée de chaque partenaire

Johan Van Waes, ILVO : « Entre 2012 et 2017, l'ILVO a cultivé du soja sur différents champs d'essai. L'objectif majeur résidait dans la mise au point d'une technique culturale de pointe. Le soja est une plante subtropicale qui ne bénéficie normalement pas d’assez de soleil sous nos latitudes pour mûrir et dont le rendement est trop maigre par rapport à la culture de céréales ou de maïs. Les recherches réalisées ont permis d'optimiser l'un ou l'autre point pour rendre la culture du soja possible dans notre pays, tant sur le plan technique que financier. » Seules les variétés de soja très hâtives sont adaptées à la culture en Flandre. Outre le screening de variétés déjà existantes issues du catalogue des variétés européen, l'ILVO a également démarré un programme d'amélioration.

Le Groupe AVEVE constitue le maillon essentiel entre l'agriculteur et l'usine de fabrication d'aliments. En effet, le groupe transpose dans la pratique l'étude de première ligne de l'ILVO quant au choix variétal et à la technique culturale. L'ILVO et AVEVE ont ainsi mis au point un encadrement pour la culture du soja afin d'aboutir à une méthode rentable. Le Groupe AVEVE fournit également les semences, les engrais et les produits de protection des plantes, assure le suivi intégral de la culture et prodigue des conseils du semis à la récolte. Par ailleurs, AVEVE réceptionne les fèves de soja récoltées dans des silos, les nettoie, les stocke et les transporte vers les usines de fabrication d'aliments. « L'étendue géographique, l'infrastructure et le savoir-faire du Groupe AVEVE sont d'une importance capitale dans le succès de la culture locale de soja à grande échelle, » affirme Dieter Peeters, Sales Manager Agriculture et Horticulture chez AVEVE.

Depuis des années, Alpro demande des matières premières locales durables. Cette initiative leur permet de tisser des filières courtes dynamiques qui collaboreront étroitement à long terme.

Impact sur les agriculteurs

En 2017, cinq agriculteurs ont semé 25 ha de soja. L'objectif visé est de passer à 50 ha en Flandre en 2018. En vue de limiter le risque encouru par l'agriculteur, des accords financiers ont été conclus au sein de la filière soja naissante. Les agriculteurs ont bénéficié d'un solide encadrement assuré par les informateurs du Groupe AVEVE, à l’instar notamment de l'agriculteur flamand Jimmy De Prins, accompagné intensivement par Sanac, une filiale du Groupe AVEVE.

Jimmy Prins : « Le sol sablo-limoneux de ma parcelle convient bien à la culture du soja. Comme la plante peut y fixer l'azote de l'air, j’utilise moins d'engrais. La culture suivante peut aussi en profiter. Elle produit donc un impact positif sur la qualité de mon sol. L'écoulement de ma récolte est organisé par l'accord de la filière, ce qui constitue aussi un atout. Cette approche conforte mon optimisme quant à la culture du soja en Belgique. »

Au sujet du Département de l'Agriculture et de la Pêche de l'autorité publique flamande

Le Département de l'Agriculture et de la Pêche de l'autorité publique flamande, ainsi que l'Office flamand d'Agro-marketing (VLAM), l'Institut de Recherche de l'Agriculture et de la Pêche (ILVO) et le Conseil consultatif stratégique de l'Agriculture et de la Pêche (SALV) constituent le domaine politique de l'Agriculture et de la Pêche (Depuis le 01.01.16, le SALV est intégré au SERV sur le plan administratif). Le Département de l'Agriculture et de la Pêche est responsable du développement, de la mise en œuvre, du contrôle et de l'évaluation de la politique menée en matière d'agriculture, d'horticulture, de pêche maritime et de ruralité. Conformément aux cadres européen et flamand dans sa globalité, il contribue à la réalisation des politiques agricoles et de pêche orientées vers l'avenir. Il offre un service de qualité à la chaîne agroalimentaire flamande, en plaçant la priorité sur les producteurs primaires.

Au sujet d'AVEVE

Le Groupe AVEVE, dont le siège social est établi à Leuven, est le fournisseur N°1 de services complets aux secteurs agricole et horticole en Belgique. Nous opérons également sur le marché néerlandais, dans le nord de la France et le sud de l'Allemagne. Le Groupe AVEVE est actif dans différents segments du secteur agricole et horticole, ainsi que dans le secteur de la nutrition animale, de la nutrition des plantes, de la protection des plantes, des semences, des semences de céréales, des plants de pommes de terre et des machines agricoles et horticoles.  Le grand public connaît le Groupe AVEVE au travers de ses 250 magasins AVEVE où le consommateur peut trouver tout pour le ‘jardin, les animaux et la boulangerie maison’®. Le Groupe AVEVE veut par ailleurs renforcer sa position de leader du marché en investissant et en innovant dans le secteur agricole. Fort de plus de 1.800 collaborateurs enthousiastes, le Groupe AVEVE réalise un chiffre d'affaires de plus de 1,3 milliard d'euros. www.aveve.be

Au sujet de l'ILVO

L'ILVO, l'Institut de Recherche de l'Agriculture et de la Pêche, dispose à Merelbeke, Melle et Oostende d'un laboratoire de détection et d'analyse accrédité pour les plantes, les aliments pour bétail, les techniques de pulvérisation, l'alimentation et les organismes génétiquement modifiés, de banques tests, d'installations d'essai, d'une usine pilote, d'unités de traitement des semences et de 200 ha de champs et de bâtiments d'essai ainsi que de serres. Il occupe env. 550 collaborateurs qui réalisent des recherches scientifiques innovantes, en soutien à la politique menée, visant à pérenniser une agriculture, un environnement marin et une alimentation durables à tous égards. L'accent est placé sur les produits et les méthodes de production, le respect de la qualité et la sécurité des produits finis, l'optimisation des instruments de politique et l'information aux secteurs et aux sociétés. 

AU SUJET D'ALPRO

Alpro est un pionnier européen et le leader du marché des boissons et produits alimentaires (margarines, desserts, alternatives végétales aux yaourts et crèmes) à base de soja et a élargi sa gamme avec des boissons produites à base d’amandes, de noisettes, de riz, d'avoine et de noix de coco. Les produits d'Alpro sont connus sous les marques Alpro® et Provamel®.

Alpro, dont le siège social en Belgique est situé à Gand, compte à ce jour 1.200 travailleurs en Europe et possède trois sites de production en Belgique, en France et au Royaume-Uni. Alpro commercialise ses produits dans toute l'Europe, a réalisé un chiffre d'affaires de 555 millions EUR - IFRS en 2016 et connaît une croissance forte.

Contacts

Alpro – Greet Vanderheyden, Sustainable Development Manager – 0473 80 06 55 – greet.vanderheyden@alpro.com

ILVO – Greet Riebbels, communication – 0486 260014 – 09 272 25 05 Greet.Riebbels@ilvo.vlaanderen.be

Département de l'Agriculture et de la Pêche – Nele Vanslembrouck – 0498 94 58 71 – nele.vanslembrouck@lv.vlaanderen.be

Groupe AVEVE – Tina Vandenbosch – 0476 96 04 97 – tina.vandenbosch@aveve.be


Documents aussi intéressants


Rejoignez le club Alpro !

Pour tout savoir au sujet d’Alpro, inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter et recevez de délicieuses recettes inspirantes et d’irrésistibles réductions !